Dimanche 22 juillet, Franck Maubert a dédicacé son nouveau roman "Le Dernier Modèle".

Maubert 220712

 

"Franck Maubert, dont la vie parisienne l'a amené tour à tour dans des rôles de critique d'art ou de rédacteur en chef pour la presse et la télévision, lui faisant ainsi connaître nombres de personnalités; est devenu écrivain pour évoquer les choses et les personnages qu'il apprécie...

FRANCK MAUBERT  Franck Maubert Couv

Venu s'exiler aux abords de la Vallée du Loir afin de pécher le brochet ou de "chasser" le cèpe, il s'est réfugié loin des tumultes de la "grande ville" pour parfaire ses écrits et livrer quelques traces de son passé.

Il est notamment l'auteur de plusieurs ouvrages traitant de la peinture ("le Paris de Lautrec"...), de la chanson ("Gainsbourg for ever", "La Mélancolie de Nino"...) mais aussi de 3 romans remarqués dont "Est-ce bien la nuit?" ou "le Père de mon Père".

Après avoir consacré il y a quelques années un ouvrage d'entretiens avec Francis Bacon, Il revient aujourd'hui vers l'art avec un roman contant une partie de la vie d'un autre grand artiste : Alberto Giacometti.

C'est en admirant un tableau de ce grand peintre, "Caroline", que Franck Maubert, captivé par cette jeune femme en robe rouge, se décida à retrouver le modèle vivant et à narrer l'histoire d'amour qui unira la muse à l'artiste jusqu'aux derniers jours de celui-ci.

Bien que marié, Giacometti fréquentait les bars du Montparnasse à la recherche de bon temps avec des "filles de joie". Il y rencontra ainsi une certaine Yvonne-Marguerite, se faisant appeler Caroline pour faire plus chic, avec qui le coup de foudre fut immédiat. Bien qu'une quarantaine d'années les séparait, elle devint son égérie, sa "démesure" et lui : son amant, son bienfaiteur... Tous deux passèrent beaucoup de temps enfermés dans son atelier, à faire, défaire et refaire des œuvres dont elle seule sera le modèle. Le dernier de son œuvre... Le dernier amour.

D'une conversation pudique entre la muse et le mémorialiste, Franck Maubert écrit un ouvrage intimiste sur deux êtres qu'une grande passion a dévoré.

Déjà primé deux fois cette année et pré-sélectionné pour le Prix Renaudot 2012, ce petit livre qui passionne, d'une écriture vive et émouvante, réunit une dernière fois l'artiste de génie et son amie oubliée, Caroline et sa "Grisaille".

article ECVL 20juillet12

 

Espérons que son roman sera récompensé par un Grand Prix bien mérité...